cluemo.laclasse.com

 

 

Cher inconnu,...
mercredi 7 novembre 2007 , par Charlotte Bones
 

Cher inconnu,

Sorry, je ne parle pas très bien le français, une amie a corrigé ma lettre mais quelques mots seront en english.

En ouvrant mon courrier ce matin, j’ai été very surprised, je peux même dire que ça a été un véritable choc pour moi. Votre lettre m’a déboussolée, je me suis même demandé si vous ne vous étiez pas trompé de destinataire. J’ai alors décidé de faire lire votre courrier à mummy. A sa lecture, elle a blêmi : elle m’avait toujours dit que vous étiez dead dans un accident de voiture.... Peut-être souhaitait-elle oublier un passé trop douloureux ?Je ne connais rien de votre existence car même dans les albums photos les plus anciens, il n’y a pas la moindre trace de vous, pas une seule image de Pomello....

Votre lettre m’a permis de découvrir que j’avais un père french et en vie ! Néanmoins plusieurs questions me hantent : pourquoi avoir attendu vingt-six ans pour me contacter ? Pourquoi mummy m’a-t-elle caché votre existence ? Je suis perplexe mais tellement heureuse d’avoir de vos nouvelles.

Je n’ai pas encore évoqué ma vie privée même si vous devez avoir quelques rensignements sur moi puisque vous m’avez contactée. Je m’appelle Charlotte Bones, j’ai 26 ans et je vis à New York. J’ai un job qui me passionne : je suis vétérinaire. Depuis toute petite, I like animals. je suis célibataire car j’apprécie la liberté (premier point commun entre nous apparemment). N’ayant aucune attache à New York à part my dear mummy (qui ne souhaite pas vous revoir I think), je pourrai vous rejoindre prochainement. Je suis prête à laisser pour quelques temps mes amis, mes pleurs et beaucoup de souvenirs. J’aimerais néanmoins glisser entre deux valises mon plus fidèle ami : mon chat Puffy.

Peut-être fêterons-nous Christmas ensemble ? Avant mon arrivée je vais vous envoyer queqlues photos de moi pour que vous puissiez me connaître un peu mieux.

Kisses

Charlotte

P.S : J’ai hâte de connaître mes sisters and brothers.



Forum

> Répondre à cet article


    USA yesterday
    9 novembre 2007, par Sebastien Joanniez

    chère charlotte,

    je me souviens de brooklyn, là où ta mère et moi nous sommes rencontrés, où nous avons vécu mille aventures et même fabriqué un enfant : toi !

    c’était l’époque bénie des foules en couleurs, et des fleurs aux balcons américains, loin des drapeaux et des attentats.

    ta mère faisait les courses à l’épicerie en bas de l’immeuble pendant que je jouais aux cartes avec des noirs, des pakistanais et des chinois au café du coin ("the corner pub").

    un jour, elle n’est plus revenue, j’ai gardé ses affaires, ses robes et ses disques : ils t’attendent dans ta chambre, ici.

    alors viens vite et ne t’en fais pas : il y a des animaux ici pour continuer ton métier, et puffy peut vivre heureux parmi nous.

    prends le premier avion, ou le premier bateau, le premier radeau, rejoins ton vieux père vivant !

    raconte-moi ton voyage !

    à bientôt. pomello



 
 
ACCUEIL >>  Le projet >>  2007 >>  Appartement 7 >>  Cher inconnu,...
Plan du site Contact