cluemo.laclasse.com

 

 

Cher monsieur
jeudi 25 octobre 2007 , par Madraulie
 

Cher monsieur,


Je ne sais pas qui vous êtes (vous n’avez laissé ni votre nom ni votre adresse postale) mais grâce au facteur Cluemo je fais un retour à l’envoyeur... Il est vrai, je n’ai pas de père mais qu’est ce qui me prouve que vous êtes bien le mien ?

Au début votre lettre m’a fait peur, je suis encore sous le choc ! Même si votre lettre me semble bizarre, je sens que quelque chose dans ce que vous dites est vrai. Je serais vraiment heureuse de pouvoir vous croire. Le soir, quand j’étais petite, je pensais à mon père, à quoi il pouvait ressembler et j’imaginais qu’il venait me border. Ma mère m’a dit que vous étiez un nomade. Je vous en veux un petit peu mais en m’écrivant vous avez fait le premier pas.


Moi aussi j’aimerais vous rencontrer, vous et vos enfants... mais vous en avez combien d’enfants ? Vous en avez beaucoup vu qu’il faut un immeuble entier pour tous nous loger ? Vous avez dû changer de femme tous les ans ! Il est où, cet immeuble ? Peut être que c’est un petit peu précipité de s’installer tous ensemble ! Mais si je vous vois, je serais la fille à son père la plus heureuse. Alors si c’est pas une blague, répondez moi. Et si vous m’annoncez que vous êtes mon père, moi, je vous annonce que vous êtes...grand-père et bientôt 3 fois !


A "re"tout de suite ?


Madraulie




Documents joints



Forum

> Répondre à cet article


    madraulie, go élément !
    19 novembre 2007, par Sebastien Joanniez

    ma madraulie,

    je suis ton père ! je te l’annonce, je te le rannonce et je te le rerannonce !

    voici ma preuve : sur ta joue droite, il y a une marque, une petite cicatrice blanche et tu ne sais sûrement pas où tu t’es fait ça ?

    tu avais à peine trois ans, tu étais en train de manger un fruit quand un oiseau s’est posé près de toi, tu as voulu jouer avec et de la main tu l’as attrapé par l’aile. il s’est débattu de peur, il a lancé ses pattes et ses ailes à tous les vents, et t’a griffée à la joue.

    cet oiseau, c’est un martin-pêcheur des îles, une sorte de mascotte pour les indigènes des antilles qui l’appellent "madroli". ce qui veut dire : "oiseau sacré".

    j’espère que cette histoire te suffira à croire, et que tu me rejoindras ici vite, avec tes deux enfants et ton prochain, que je veux connaître, comme leur père et qui tu voudras emmener !

    raconte-moi ton voyage jusqu’ici et à bientôt !

    pomello



 
 
ACCUEIL >>  Le projet >>  2007 >>  Appartement 6 >>  Cher monsieur
Plan du site Contact