cluemo.laclasse.com


 

 

Kako se présente
lundi 17 novembre 2008 , par Nadine Dessol
 

Cher rédacteur en chef de Titan magazine,


Je m’appelle Ophila Dutemps mais on me surnomme « Kako », ce qui signifie « le temps passé » en japonais ; il faut dire que je suis fan de mangas.

Je suis une fille de 15 ans, plutôt banale, qui vit avec ses parents et sa sœur de 10 ans à Villefranche-sur-saône, pas très loin de la gare. Cependant mon regard est particulier car derrière mes grosses lunettes rondes, mes yeux changent de couleur en fonction du temps. J’aime bien les tenues vestimentaires qui détonnent, comme des collants vert fluo avec des chaussures rose pétant. J’adore les bijoux énormes.

J’ai découvert que j’étais « différente » le jour où j’ai échappé à la mort.

J’avais fait du vélo tout l’après-midi et je rentrais chez moi. Je suis arrivée au passage à niveau au moment où les barrières se baissaient et je suis passée par-dessus car mes freins marchaient mal. Un train approchait à vive allure. J’ai cru que j’allais mourir ! Mais tout à coup, à mon grand étonnement, je me suis retrouvée chez moi en train de sortir mon vélo du garage. Je me retrouvais au début de l’après-midi. J’avais le pouvoir de me téléporter dans le temps !

J’ai donc commencé ma balade à vélo, sans me souvenir de rien. Mais à 100 mètres du passage à niveau, j’ai eu un « flash back » et me suis souvenue que j’avais failli mourir en passant par-dessus la barrière. J’ai donc pris un autre chemin pour rentrer chez moi.

Un mois plus tard, je rentrais du collège quand j’ai vu une vieille dame sur le point de se faire renverser par une voiture.

Ma peur a réveillé mon pouvoir de téléportation dans le temps. Je me suis retrouvée, quelques minutes avant que la vieille dame traverse la rue, à lui donner le bras et la conduire jusqu’au bas de son immeuble. Elle m’a remercié.

Moi, je n’en revenais pas. Je pouvais sauver des vies ! J’étais exceptionnelle !



Forum

> Répondre à cet article


    à temps
    20 novembre 2008, par Sebastien Joanniez

    chère kako,

    comme le temps passe ! comment avons-nous pu vivre toutes ces années sans vous connaître ?

    car il y a des talents plus ou moins exceptionnels, mais le vôtre est énorme : revenir en arrière ! changer le cours des choses !

    aujourd’hui, je sais que plusieurs personnes vous envient déjà : les banquiers, les assureurs et les hommes de toutes les bourses !

    et toutes ces victimes de la guerre, ces amoureux séparés, ces enfants qui tombent de leur vélo, ces oiseaux qui mettent une patte dans la marée noire, ces adam et ces ève !?

    s’ils vous avaient connue avant ? ils n’auraient pas fait l’erreur !

    mais alors, vous devez avoir un travail interminable, car les chutes et les mauvais gestes, les bêtises se comptent par milliards... comment faites-vous pour choisir ? à quelle urgence répondez-vous d’abord ?

    par exemple, si vous rencontrez un jour le petit chaperon rouge dans la forêt, que lui direz-vous ?

    imaginez !

    et à bientôt !



 
 
ACCUEIL >>  Travail en cours >>  kako >>  Kako se présente
Plan du site Contact