cluemo.laclasse.com

 

 

Le Tournoi des Insectes
jeudi 18 janvier 2007 , par Dorius Mosquito
 

Me revoilà Balthazar


Ça y est, je suis arrivé à Mostar. Mon hôtel est sur le boulevard près du vieux pont. Le patron a vécu en France, il parle notre langue. Il se prénomme Igor et joue du violon. Il m’a parlé du concours de plongeons dans la Neretva, qui a lieu chaque année, du vieux pont. J’ai décidé d’adapter mon numéro pour le spectacle. Mes balles formeront le pont, mes coccinelles s’élanceront et plongeront dans un grand baquet d’eau au son de la musique de mon nouvel ami. Enfin, les coccinelles effleureront l’eau car elles ne savent pas nager.


Comme vous étiez retenu par d’autres obligations, je joins le compte-rendu du spectacle paru dans le journal local.


Tournoi des insectes au Théâtre Populaire


• Julos Arachnikas et ses araignées


Julos arrive avec deux terrariums remplis d’araignées. Il demande le silence et fait sortir les petites bêtes à huit pattes. Julos jongle et fait faire de nombreuses figures à ses araignées. Elles tournent autour de sa jambe, s’accrochent dans une mèche de ses cheveux et pendent par un fil jusqu’à sa bouche. Les araignées professionnelles surdouées terminent leur numéro en sautant sur un trampoline avec chapeau, canne et chaussons.


• Peter green, souffleur de vers


Peter s’installe sur le podium et montre de vulgaires vers de terre. Il les trempe dans une pâte gluante et visqueuse. A l’aide d’une paille il souffle dans chaque vers enrobé de pâte et le public peut voir voleter autour de lui des formes géométriques, des lettres, des cœurs, des mots de toutes les couleurs.


• Antonia Bzz, lanceuse de mouches.


Les artistes sont maintenant des femmes : une attachée sur une cible qui tourne, l’autre Antonia a les yeux bandés et elle lance des mouches. Les mouches ont un bouclier avec de la colle qui les empêche de voler. Elles portent des lunettes de soleil pour ne pas être éblouies par les projecteurs.


• A l’entracte vous pouvez déguster le pop-corn de fourmis.


Voici la recette. D’abord, on fait cuire les fourmis jusqu’à ce qu’elles croquent sous la dent. Elles se mettent ensuite en pyramide dans la poêle, on ajoute du maïs et du sucre. On fait tourner le tout quelques secondes dans le mixeur, il n’y a plus qu’à servir.

Un conseil : Mangez-les un à un pour bien les apprécier.


• De nombreux numéros, plus classiques se succèdent.


• Dorius Mosquito et ses cocciballes remporte un franc succès et est rappelé plusieurs fois par les spectateurs.


Voilà je termine ma lettre. Je vous remercie pour la paye ainsi que pour la prime que vous m’avez données.


J’ai refait mes malles et je suis prêt à continuer la tournée avec vous. Je rentre en France au début de la semaine prochaine. Ce week-end, Igor m’emmène à une soirée slave avec des amis à lui.

Je vous assure de toute ma reconnaissance car une nouvelle vie a commencé pour moi et j’attends avec impatience de nouvelles directives de votre part.


Dorius Mosquito



Forum

> Répondre à cet article


    Le Tournoi des Insectes
    29 janvier 2007, par Sebastien Joanniez

    cher Dorius,

    je suis heureux de voir que cette nouvelle vie vous va, et que vos cocciballes ont remporté un succès fou !

    c’est toujours une joie de connaître un nouvel artiste et de voir en lui le futur talent des rebonds !

    mais puisque vous êtes en France, et en attendant une prochaine mission qui ne saurait tarder, racontez-moi donc comment vous en êtes venu aux coccinelles, aux balles ?

    une histoire de votre enfance ?
    quelle première coccinelle vous a sauté dans les bras ?
    quelle balle est tombée sur votre chemin ?

    dites-moi.

    de mon côté, je regarde quelle destination vous sera profitable...

    à bientôt
    balthazar



 
 
ACCUEIL >>  Le projet >>  2006 >>  Mostar >>  Le Tournoi des Insectes
Plan du site Contact