cluemo.laclasse.com

 

 

Les aventures de la tribu Shawamel
lundi 4 février 2008 , par Shawamel
 

Cher papa,


Voici en quelques mots, comme tu me l’as demandé, le récit de mes aventures, pour venir de Matisil jusqu’à chez toi :


Quand je suis sorti de chez moi, le soleil brillait et me souriait. Je suis allé chercher un bidon d’essence et j’ai rempli le réservoir de mon jet privé. Puis j’ai sauté dedans, avec mes dix valises et ma petite famille, et nous avons décollé.

Au bout d’1 heure de vol, Wamelle s’est mise à pleurer. Elle avait oublié sa poupée préférée ! On a du retourner à Matisil et, 2 heures plus tard, la poupée était retrouvée…mais le jet, lui, avait disparu ! Alors direction l’aéroport. On a pris des billets et on s’est envolés.

Je me suis endormi quelques minutes et j’ai rêvé de toi. Wamelle s’ennuyait. Le pilote lui a donc proposé de venir s’asseoir à côté de lui, dans le cockpit, mais voilà qu’elle a appuyé sur le bouton rouge, ce qui a fait éjecter le pilote. Après une longue dégringolade en parachute, il paraît qu’il a atterri dans un cocotier, sur l’île des Cannibales.

Alors Wamelle a décidé de prendre les commandes de l’avion. On traversait des paysages aux couleurs éclatantes quand, bien sûr, comme je connais Shawa, il a tiré sur la manette d’évacuation rapide et je vous laisse deviner ce qui s’est passé…Ma femme a eu juste le temps de crier « NON !!! », et on était déjà dans les airs. Heureusement, on avait enfilé des parachutes avant le décollage.

On a atterri sur une île, dans un champ de taureaux. Wamelle est tombée sur un taureau et elle a fait du rodéo pendant 2 heures ! On a dormi à la belle étoile et le lendemain matin, alors que tout le monde dormait profondément, Kelly est allée visitée l’île et elle a découvert une mongolfière abandonnée. On a décollé 1 heure plus tard. A un moment donné, une cigogne a percé le ballon avec son bec et on s’est retrouvés en Irak.

On a traversé le territoire de guerre en tank, puis finalement on a acheté un hélicoptère de l’armée. Alors que nous survolions la forêt d’Emeraude, l’appareil est tombé en panne d’essence. Heureusement, à l’arrière de l’hélico, il y avait des deltaplanes, qu’on a surnommés S.H.C (au Secours l’Hélicoptère s’est Crashé). On a sauté et on a atterri au milieu de la tribu des Invisibles, qui ont eu pitié de nous et nous ont donné des canoës, pour continuer notre route.

Alors on a ramé jusqu’au désert, où Kelly, ma femme, a échangé les pierres vertes que les indiens nous avaient offertes contre… quatre magnifiques chameaux !

Arrivés aux portes d’une ville, Shawa et Wamelle étaient affamés et assoiffés, donc kelly et moi sommes allés au supermarché. C’est alors que deux des chameaux, effrayés par le bruit des voitures, se sont enfuis, avec mes enfants sur leur dos. On les a cherchés dans toute la ville, pour les trouver enfin…à la gare.

On s’est dit alors que le train c’était plus sûr ! Mais à peine avions nous démarré, que le conducteur a freiné brutalement, car…le chameau de Wamelle s’était couché sur les rails. Le conducteur, qui adorait les animaux, a refusé de le déranger. Alors, tous les passagers sont descendus et moi, j’ai appelé un taxi…

…et on est arrivés chez toi !


Et là, nous avons vu ton visage sortir du portail. Moi, j’étais sûr que c’était toi !

Nous sommes enfin arrivés, malgré tous nos problèmes. On a mangé et dormi à volonté. On a poussé un grand soupir de soulagement !

Voilà, je vais vite monter au grenier pour poser cette lettre sur ton paillasson !


Bisous.

Shawamel



Forum

> Répondre à cet article


    message du paillasson
    4 mars 2008, par Pomello Frasti

    mon petit shawamel,

    je viens de voir ton enveloppe glisser sous ma porte et de lire toutes tes aventures : quelle folie le voyage et la vie !

    heureusement je vois que tu sais te débrouiller puisque tu as trouvé mon chez-moi et ton appartement... mais dis-moi, es-tu bien installé ?

    je vais bientôt convoquer tes frères et soeurs pour se retrouver ensemble enfin.

    en attendant, et comme le courrier circule entre nous à merveille, je te propose de continuer à nous écrire : je vais prévenir le facteur d’erasme qu’il devra grimper les escaliers plus souvent !

    et toi, décris-moi donc comment tu as aménagé ton appartement dans mon immeuble ? as-tu mis des affiches aux murs ? as-tu poussé les lits contre les fenêtres ? de quoi aurais-tu besoin ?

    raconte-moi !

    à plus tard

    pomello



 
 
ACCUEIL >>  Le projet >>  2007 >>  Appartement 4 >>  Les aventures de la tribu Shawamel
Plan du site Contact