cluemo.laclasse.com

 

 

Lucas se propulse
jeudi 29 novembre 2007 , par Lucas Foldingue
 

Cher père,


Dès que j’ai eu fini de lire ta lettre, je me suis précipité sur mes poissons pour les mettre dans leur « bocal à roulettes radio télécommandé ». Je viens donc de « Lavillenfouisousterre ». Là, les animaux de compagnie sont les rats, les chauve-souris, on peut même trouver des élevages de vers de terre. C’est une ville souterraine que nous avons construite au Maroc avec des amis scientifiques pour y effectuer nos expériences au calme.


Pour venir te voir, j’ai utilisé mon AMMAPOA ( Avion Miniaturisé à Moteur à Air Propulsé en Oblique Avant ) qui permet d’avancer à plus de 1000kms/h. Il me fallait bien ça pour aller d’Afrique jusqu’à Lyon.


Arrivé devant la Mer Méditerrannée, j’ai dû m’arrêter car mon AMMAPOA ne peut survoler une étendue d’eau salée, la propulsion serait bloquée par le sel.


En quelques jours, j’ai fabriqué un nouvel engin, le « Batfumétal », une plateforme flottante propulsée par la fusion de toutes sortes de métaux. J’ai donc transporté mon AMMAPOA sur cette embarcation jusqu’à la côte française.


De là, j’ai repris mon vol en AMMAPOA et je viens d’atterrir sur un aérodrome du Beaujolais, Frontenas.


Pour aller jusqu’à Lyon, je vais chaussé mon [« Rapidapied »] qui me permet de marcher à 100kms/h. Il est aussi équipé d’un MAP (mouvement autoguidé directionnel) qui me permet à la fois de régler ma vitesse et de trouver ma destination.


Peux-tu m’envoyer un plan d’accès à ton immeuble à cette adresse : lfoldingue@hotmail.fr


A bientôt


Lucas Foldingue



Forum

> Répondre à cet article


    défi pour lucas !
    6 décembre 2007, par Pomello Frasti

    cher lucas,

    j’ai eu du mal à lire ta lettre truffée de sigles inconnus pour moi : je ne suis pas aussi scientifique que toi et je dois chaque fois reprendre la définition de tes symboles pour y piger quelque chose...!
    mais je reconnais que ton savoir va bien au-delà des mers et que tu te déplaces toujours plus vite...

    malheureusement, je ne peux pas t’envoyer un plan d’accès à l’immeuble : j’ai oublié le chemin pour venir ici (c’est mon âge qui m’efface les souvenirs...).

    alors je te propose un nouveau défi : il y a sur le toit de mon immeuble un paratonnerre en forme de cigogne (mon animal fétiche) et qui clignote régulièrement dès que la nuit tombe.
    ce sera le signe qui te guidera jusqu’ici.

    il te suffit de fabriquer un engin capable, par vision satellitaire (on dit comme ça non ?), de repérer ma cigogne !

    tiens-moi au courant de tes avancées, et je t’embrasse !

    pomello



 
 
ACCUEIL >>  Le projet >>  2007 >>  Appartement 1 >>  Lucas se propulse
Plan du site Contact