cluemo.laclasse.com

 

 

Portraits
mardi 16 janvier 2007 , par Pikatchou et Clarinette TATOULO
 

Wagga- Wagga, le 16 janvier 2007


Cher Balthazar,

Nous sommes bien arrivés à Wagga- Wagga,. Comme vous nous l’aviez demandé dans votre lettre du 14 décembre, nous vous envoyons nos portraits. Ils vous permettront de nous reconnaître quand nous passerons à la télévision.


Pikatchou est sportif et il est gourmand,

Pikatchou n’ est pas timide mais il est blagueur.


Clarinette est futée et elle est coquine,

Clarinette n’est pas maladroite mais elle est rigolote..


Tous les deux, nous sommes malins et nous sommes curieux,

Tous les deux, nous ne sommes pas très forts mais nous sommes vaillants.


Pikatchou est plus petit que moi.

Il a une casquette rouge et blanche, de gros yeux bleus qui brillent et une grande bouche rouge.

Il a tout le temps le sourire.

Il aime avoir du rouge, du bleu, du vert et du orange sur lui.

Il a du mal à se séparer de ses animaux de compagnie, la poule Pirouette et l’ escargot Léo.


Clarinette est plus grande que moi.

Elle a de longs cheveux et des couettes.

Elle a des petits yeux bleus, un nez coquin et une petite bouche rouge et gourmande.

Elle s’habille toujours en bleu. Clarinette a souvent des tronçonneuses dans les mains.

Et voilà !


Nous ne vous avons pas décrit notre soirée avec Fabien Pliquo. Nous l’avons rencontré dans un fabuleux restaurant chic. Il a changé les tronçonneuses de Clarinette en OR !!

Nous vous écrirons tout cela très bientôt.

Au revoir et à la prochaine fois,

Clarinette et Pikatchou TATOULO




Documents joints



Forum

> Répondre à cet article


    merci et encore
    8 février 2007, par Sebastien Joanniez

    chers Pikatchou et Clarinette,

    suite à une erreur technique, le message que je vous avais envoyé de mon bureau n’est pas arrivé.

    c’est que les technologies ont aussi leurs défaillances, comme nous leurs pauvres créateurs.

    alors je vous disais merci pour vos portraits, et que j’étais heureux de vous savoir à Wagga-Wagga, que vous voilà bien atterris, et combien faut-il de temps pour voyager là-bas ?

    qu’avez-vous fait pendant ces heures d’avion ? et vos tronçonneuses, dans quelles soutes sont-elles ? dans une valise ?

    vraiment, vous m’êtes étranges et je vous salue de mon bureau surplombant la nappe de pétrole, et la côte noire.

    racontez-moi votre rencontre avec Pliquo, et comment vont les affaires ?

    à bientôt
    Balthazar




    merci et encore
    29 janvier 2007



 
 
ACCUEIL >>  Le projet >>  2006 >>  Wagga-Wagga >>  Portraits
Plan du site Contact