cluemo.laclasse.com


 

 

au secours du Petit Chaperon Rouge
lundi 5 janvier 2009 , par Nadine Dessol
 

Un jour, je relisais « le Petit Chaperon Rouge », quand une idée m’est passée par la tête : le rejoindre avant qu’il ne parle au loup.


- Bonjour Petit Chaperon Rouge, tu sais tout le monde te connaît ; je sais aussi la fin de ton histoire, mais je veux la changer. Sais-tu qu’il y a un loup dans la forêt ?

-  Un loup ? Haaaaaaaa !! C’est vrai ?

-  Oui, et il te trouve très jolie ; il veut te manger.

-  Alors qu’est-ce qu’on peut faire ?

-  J’ai une idée : tu vas prendre une grosse branche, de la paille et ton chaperon.

-  Pourquoi ? On va faire quoi ?

-  Un épouvantail. Et on va glisser, à l’intérieur, ce petit appareil.

-  Qu’est-ce que c’est ?

-  Un talkie-walkie.

-  A quoi ça sert ?

- Un talkie-walkie, ça sert à parler à une autre personne qui est à une certaine distance. Pour celui-ci, on peut être à 10 kilomètres l’un de l’autre. - Whaou ! Très bien cet appareil !

- Très bien ? Tu veux dire : super cool !

- Cool !?

- Oui, c’est un mot du futur.

- Mais en quoi ça va nous aider ?

- Je t’expliquerai plus tard. Regarde, éloigne-toi un peu, prends le deuxième combiné et je vais parler. Ecoute bien. C’est bon, tu m’entends ?

- Oui ! C’est trop cool !

- Oh ! Mais tu commences à bien parler !

Notre installation terminée, nous nous rendons chez mère-grand.


Quelques minutes plus tard, dans la forêt, arrive le loup qui aborde le « chaperon épouvantail » :

- Bonjour Petit Chaperon Rouge…

-  ….

-  Et bien parle.

-  …

-  Si ça continue, je vais te manger tout cru, alors fais attention.

-  ….

Pas de réponse bien sûr, nous sommes déjà chez mère-grand qui fait mijoter un bon repas.

Je m’étonne :

-  Vous vous servez toujours de cet engin pour faire à manger ?

-  Oui, nous nous en servons tout le temps et ça s’appelle un fourneau.

-  Un fourneau ? Oh là là ! C’est quoi ce truc ?

-  Tu vois ce que c’est qu’une cheminée ?

-  Oui quand même…

-  Et bien c’est la même chose sauf que le foyer est enfermé dans une sorte de cube en fonte sur lequel on peut poser les marmites.

-  D’accord.


Pendant ce temps, le loup, comme un imbécile, continue de parler à l’épouvantail.

Au bout d’un moment, il s’énerve et l’avale goulûment.

Il ne se trouve pas rassasié ! ( du bois, de la paille et du tissu, évidemment !)


Chez mère-grand, le Petit Chaperon Rouge me questionne :

-  Kako, on va faire quoi, maintenant ?

-  Tu vois, à l’heure qu’il est le loup t’a sûrement avalée !! Donc il a le talkie-walkie dans l’estomac ! On va bien s’amuser.

Je commence à parler dans l’appareil, en imitant la voix du Petit Chaperon.

-  Je suis encore vivante ! là là là !! Tu vas mourir hi hi hi !

Le loup s’affole :

-  Quoi ? Où es-tu ? Je t’ai mangée tout à l’heure !

-  Non, non ! Tu vas mourir… Les chasseurs arrivent, ils vont te tuer…Loup y es-tu ?

-  Ha !Ha !

-  Loup que fais-tu ?

-  Où êtes-vous ? Qui êtes-vous ?

-  Je suis nulle part mais très près de toi !

Le loup hurle :

- Ha !!!!!!!! J’ai le fantôme du Petit Chaperon Rouge dans le ventre. Je suis maudit, maudit ! Pourquoi l’ai-je mangé ? En plus, il n’était pas très bon, il me piquait la gorge.

Puis nous n’entendons plus que le halètement du loup. Sans doute court-il à perdre haleine, paniqué.

-  Haaa… ! Au secours !

Voilà le dernier cri que nous entendons, suivi d’un énorme « plouf ».


Le Petit Chaperon Rouge laisse éclater sa joie :

-  Magnifique ! Il est mort ! Merci de m’avoir prévenue des dents du loup !

-  Mais méfie-toi ! Il y a d’autres loups dans les bois. Il faut faire attention !Quand tu es seule, ne parle pas à qui tu ne connais pas et prends toujours le chemin le plus court.

-  Je ferai attention, je te le promets.

C’est ainsi que j’ai laissé le Petit Chaperon Rouge, heureuse d’avoir déjoué les ruses du grand méchant loup.



Forum

> Répondre à cet article


    visions
    13 janvier 2009, par Sebastien Joanniez

    bonjour kako,

    et bravo pour cette nouvelle version d’un vieux conte rouge !

    bientôt les cyber-loups ne croqueront que des enfants virtuels... et les nano-grand’mères nous tricoteront des micro-moufles...!

    mais en attendant, et puisque vous avez le pouvoir du temps, pouvez-vous nous raconter ce que 2009 réserve à nos amis-héros ? ont-ils de bons jours à venir ou du souci à se faire ?

    par exemple, comment cette nouvelle année va traiter Electra ? va-t-elle enfin trouver l’âme soeur ? et Possession, dans sa peau de Lou Zeur, redoublera-t-il encore ?

    autant de questions qui nous démangent !

    éclairez-nous !

    à bientôt !



      J’oublie
      13 janvier 2009, par Sebastien Joanniez

      j’ai trompé : c’est pas Possession, c’est Power Blanc !

      et Super Alzheimer me guette !



 
 
ACCUEIL >>  Travail en cours >>  kako >>  au secours du Petit Chaperon Rouge
Plan du site Contact